À Marseille centre, les unités extérieures de clim ont tendance à se salir assez vite à cause de la pollution. L'entretien d'une climatisation inclut aussi l'unité intérieure.

Voici un exposé de l'intervention telle qu'elle se déroule habituellement.

Entretien sur l’unité intérieure :

Par ordre de fréquence et de difficulté :

-Les filtres : leur nettoyage est conseillé une à deux fois par an en fonction de l'usage : clim uniquement ou chauffage et clim. Opération assez simple.

-Le bac à condensats : doit être traité avec une solution bactéricide, fongicide et virucide. Si la machine est équipée d'une pompe de relevage, le flotteur doit également faire l'objet d'un nettoyage afin - entre autres - de ne pas se bloquer à cause des impuretés.

-L'échangeur thermique :

La façade est démontée et un produit de type bactéricide/fongicide est appliqué.

 

Echangeur de clim avec mousse bactéricide.

 

-La turbine: son nettoyage est très délicat car il y a un risque de la casser suite à une fausse manœuvre. Elle se charge de dépôts au bout de plusieurs années en général. Cette opération est formellement déconseillée à un non professionnel.

Entretien sur l’unité extérieure :

-L’échangeur thermique se salit surtout en zone urbaine et un bon nettoyage est conseillé dès que les ailettes deviennent plus ternes.

-Le ventilateur également se charge d'impuretés au fil du temps et consomme un peu plus de courant pour fonctionner. D'où un nettoyage qui peut être utile au bout de quelques années.

-Mesure des pressions de fonctionnement : c'est un bon indicateur de l'état général de l'installation.

Passer par un pro ou pas ?

On peut faire le parallèle avec l'entretien d'une voiture ou des interventions simples (nettoyage de filtres)peuvent être faites par l'usager et des interventions plus complexes (tout le reste) confiées à un pro.

Toute opération aussi mineure soit-elle implique de couper la clim.

NB:

De par la réglementation, les installations faisant plus de 12 Kw de puissance nominale doivent faire l'objet d'un contrôle périodique : cela concerne donc le grand résidentiel ou les habitats collectifs.Les installations de maisons individuelles sont peu concernées. A vérifier - si vous en avez une - la puissance de votre pompe à chaleur air/eau car des puissances de 12 kw sont fréquentes pour des machines qui chauffent aussi l'eau chaude sanitaire.

Donc les climatiseurs de maisons de type mono, bi et tri-split ne sont pas visés par cette réglementation.

Si vous souhaitez un devis pour un entretien, allez sur le formulaire contact en précisant si possible le nombre d'unités intérieures et extérieures.

Retour au sommaire